Faits saillants

Quelques faits intéressants …

Ce chiffre pourrait bien être plus élevé dans la réalité, puisqu’il se pourrait que certain.e.s répondant.e.s connaissent plus d’une personne. 

  • 32 personnes répondantes étaient âgées entre 14 et 17 ans. 

Quel était le sexe (G ou F) des personnes qui ont reçu des demandes, selon les répondant.e.s ? 

  • 80% des demandes avaient été proposées à des filles.
  • 5% des demandes avaient été proposées à des garçons. 
  • 15% des demandes avaient été proposées à des filles & des garçons 

Parmi ces personnes, combien avait accepté la proposition, selon les répondant.e.s ?  

  • 59% ont acceptés la proposition.
  • 27% ont refusés la proposition.
  • 14% des répondants ne savaient pas si la personne avait accepté ou refusé la proposition.

Des 59% des personnes qui ont acceptés l’échange, selon les répondant.e.s : 

  • 17% des personnes devaient remettre l’argent à une ou plusieurs personnes
  • 36% des répondant.e.s ne savaient pas si la personne devaient remettre l’argent à une ou plusieurs personnes. Il y aurait alors la possibilité qu’il y ait plus de 17% qui devaient remettre l’argent à un ou des tierce.s. 

Qui sont les personnes qui ont proposés un échange de service sexuelle, selon les répondant.e.s ? 

Qui était ces personnes avec qui il.elle.s ont eu un échange sexuel ? 
En ordre décroissant

  • Connaissance-rencontre
  • Un ami
  • Conjoint.e ou EX-conjoint.e
  • Une amie
  • Ami.e de la famille
  • Ami.e de consommation
  • Vendeur de drogue 
  • Collègue de travail 
  • Un.e proxénète 

Comment ce sont-ils rencontrés ? 
En ordre décroissant

  • Sur internet
  • Dans un restaurant-Bar-Hôtel
  • Famille
  • À l’école
  • Dans la rue
  • Petites annonces
  • Lors d’une fugue
  • Habitait en face du Centre jeunesse

Est-ce que ses personnes se sont senties obligées ? 

  • 38% ont répondu.e.s « OUI » 
  • 62% ont répondu.e.s « NON » 

Pouvaient-elles arrêtées n’importe quand ? 

  • Oui – 51% 
  • Non – 29% 
  • Plus ou moins – 20% 

Est-ce qu’elles devaient remettre l’argent à une ou des personnes ? 

  • 86% ont répondu.e.s « NON »
  • 14% ont répondu.e.s « OUI » 

Ces chiffres peuvent s’expliquer par le fait que certaines situations d’exploitation sexuelle ne sont pas très bien comprise, même par les personnes qui le vivent, par exemple, lorsque le proxénète est le conjoint/l’amoureux qui « s’occupe » des finances du foyer ou si l’argent remis est pour remboursé une dette de consommation. Les personnes peuvent dans ces situations considérer la remise d’argent comme étant « normal » et non comme une obligation. 

Qui sont les personnes à qui elle.il.s doivent remettre l’argent ? 

Lorsque l’on demandait à ces personnes si il.elle.s pensaient avoir vécu de l’exploitation sexuelle voici leurs réponses : 

  • 32% « OUI »
  • 33% « NON »
  • 35% « Ne le sait pas » 

Le terme exploitation sexuelle n’est pas toujours bien compris, ce qui peut expliquer que certaines personnes ne savent pas si elles ont vécu ou non de l’exploitation sexuelle. Ils existent plusieurs définitions et peut diverger selon les visions de tous.
Par exemple: certaines personnes considèrent la prostitution comme étant de l’exploitation sexuelle peut importe l’âge et d’autres, vont utiliser se terme uniquement lorsqu’il s’agit de personnes mineures.

Selon les répondant.e.s, ont-ils ressentis le besoin de parler de ce qu’ils avaient vécu avec une personne de confiance ? 

  • NON – 66% 
  • OUI – 34%

Une personne a répondu : 
« Ne sachant pas ce que je venais de vivre, pas sur l’instant, mais c’est en discutant avec d’autres personnes que j’ai compris. » 

Est-ce que les personnes qui avaient le besoin d’en discuter ont trouvé quelqu’un de confiance à qui en parler ? 

  • NON – 55% 
  • OUI – 45%

Selon les répondant.e.s qui ont répondu « oui » qui était cette personne de confiance dans leur vie ? 

Il est donc primordial d’offrir aux personnes qui souhaitent parler un soutien adapté à leurs besoins.

En ordre décroissant 
Drummondville 

Victoriaville 
Plessiville 
St-Félix-de-Kingsey 
Nicolet 
Bécancour 

Vous voulez avoir plus d’informations sur la situation au Centre-du-Québec ? Vous pouvez consulté ci-dessous le portrait qui a été réalisé entre 2018 à 2020.  

Merci à nos précieux bailleurs de fonds!